À PROPOS DE NOUS

historique

Construit en 1825, cet édifice en pierre de style loyaliste néo-classique est agrandi à plusieurs reprises. La toiture de couleur orangée, ornée d’une  coupole unique, en fait le point central du village de L’Orignal  aujourd’hui regroupé à la municipalité de Champlain.

 

En 1998, la plus ancienne prison de l’Ontario et le seul centre carcéral francophone de l’Ontario ferme ses portes. Cependant l’étage demeure toujours occupé par le palais de justice, le plus ancien encore en fonction en Ontario.

 

Ouvert au public depuis 2007, ce site historique vous invite à circuler entre ses murs et découvrir la vie carcérale.

En 1823, on entreprend des discussions pour construire un palais de justice et une prison à L'Orignal pour le District d'Ottawa. Jacob Marston, un notable de l’endroit, offre deux acres de terre pour en permettre la construction.

En 1825, on inaugure un bel édifice en pierre de style classique néo-loyaliste. L’immeuble est agrandi à plusieurs reprises, notamment en 1850 avec l’aile ouest et en 1862 avec l’aile est.

En 1962, on ajoute les bureaux administratifs des Comtés unis de Prescott et Russell. La plus ancienne prison de l’Ontario ferme ses portes en 1998, mais le deuxième étage demeure occupé par le palais de justice.

Avec sa belle coupole et sa toiture orange, ce bâtiment unique s’avère le plus significatif pour L’Orignal, aujourd’hui regroupé à la municipalité de Champlain. L’importance de ce complexe patrimonial dépasse les frontières des Comtés unis de Prescott et Russell. En effet, il s’agit du plus ancien palais de justice encore en fonction en Ontario et l’un des rares exemples de bâtiment ayant logé le gouvernement local avant l’adoption de la Loi municipale de 1849.

En fait, ce lieu demeure un témoin privilégié de toutes les étapes affectant le gouvernement régional et de l’évolution du système judiciaire en Ontario depuis 1825, soit près de deux siècles. Ce complexe s’avère non seulement le plus ancien bâtiment public des Comtés unis, mais aussi l’un des plus significatifs de l’Ontario, particulièrement pour la communauté franco-ontarienne.

Lors de sa fermeture, il est le seul centre carcéral francophone de l’Ontario. La prison de L’Orignal était reconnue pour ses excellents programmes éducatifs, de pastorale et de santé offerts en français. Bref, ce lieu constitue un témoin de la présence francophone en Ontario. Nous vous invitons à découvrir l’Ancienne prison de L’Orignal, telle qu’elle était en 1998.

Expositions

Témoins du passé

Le Patrimoine L’Orignal-Longueuil Heritage (PLLH), en partenariat avec l’ancienne prison, présente l’exposition Témoins du passé

Marin et maire

*Hommage à René Bertrand (1925-2019), ancien combattant de la Deuxième guerre mondiale et maire de L’Orignal (1964-1970)

Que suis-je?

*Nous avons tous des souvenirs de jeunesse; venez découvrir des objets d’un passé plus ou moins lointain, selon votre âge

 

 

Histoire CARCÉRALE & JUDICIAIRE

Une exposition sur le monde juridique, y compris des informations sur la Police provinciale de l'Ontario, des avocats locaux, des détenus connus ainsi que des anecdotes racontées par d'anciens employés de prison. Il y a aussi des observations faites par des enquêteurs paranormaux.

Pendaisons

FREDERICK MANN (1883)

Vendredi le 12 octobre 1883, Mann est pendu pour le meurtre de 4 membres de la famille Cook près de Little Rideau (Hawkesbury-Est, Chute-à-Blondeau).

narcisse larocque (1891)

Le 4 juin 1891, Narcisse Larocque est pendue pour le viol et meurtre de deux petites filles de 12 et 13 ans, Mary et Eliza McGonigal, les enfants de Julia Sauvé et James McGonigal de Cumberland.

CLÉMENT GOYETTE (1904)

Le 28 avril 1904, Clément Goyette est pendu pour le meurtre de Daniel Colligan et de son fils Thomas, d'Alfred (lot 35 entre la 3ème et la 4ème concession)

EMMANUEL LAVICTOIRE AND WILLIAM LAROCQUE (1933)

Le 15 mars 1933, William Larocque et Emmanuel Lavictoire de Cumberland sont pendus pour le meurtre de Léo Bergeron, 27 ans, de Rockland

 
 
 

Centre d'évènement

Chapiteau

L'Ancienne prison de L'Orignal offre la location d'un chapiteau pour les événements spéciaux. La tente peut accueillir plus de 90 personnes. Disponible de la mi-mai à la mi-septembre. Accessible pour personnes à mobilité réduite. Certaines conditions s’appliquent.

*Notez que le chapiteau ne sera pas disponible cette année dû au Covid-19 (2020)

Salle de conférence

L'Ancienne prison de L'Orignal offre la location d'une salle de réunion pour 25 personnes. Certaines conditions s’appliquent.

 

Plan du site

 
Contactez-nous

1023 Queen, P.O. Box 121

L'Orignal, Ontario,

K0B 1K0

613-675-4661

ext. 8107

Connectez-vous avec nous
Abonnez-vous
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon